Je tenais tout particulièrement à vous retranscrire ici la mésaventure qui est arrivée à Orphée le Ara d'Oma et Dédé, afin qu'il ne vous arrive pas la même mésaventure .... mieux vaut prévenir.

Ce texte écrit le week end dernier dit que tout se termine bien .... malheureusement Orphée s'en est allée ce Lundi 19 Avril 2010 au soir

Mésaventure d’Orphée qui heureusement se termine bien

Une semaine de stress et d’angoisse complète, et surtout une très grande peur de perdre Orphée.

Mais heureusement tout se termine très bien.


Mercredi 7 avril 2010

La journée commence mal, en allant à mon travail, j’ai écrasé un chat, (noir), vous allez dire que c’est stupide, mais je suis superstitieuse

Malheureusement je ne pouvais pas éviter ce pauvre chat qui a surgi de je ne sais ou, il est passé sous ma voiture,
si j’avais freiné, je pouvais provoquer un accident grave, il y avait une file de voitures devant et derrière.

Je me suis culpabilisé toute la journée.


Jeudi 7 avril 2010

Comme tous les matins avant de me rendre à mon travail, je m’occupe de mes petits loups, chiens, chats et oiseaux, quand je me suis rendue compte que Orphée avait un comportement inhabituel, elle hochait la tête de bas en haut, avec les plumes complètement hérissé et poussait de petits cris, ce qui n’était pas normal du tout.
Lorsque je suis revenu  à midi, Orphée était toujours dans la même position et toujours  avec ce balancement de la tête.

J’ai donc appelé immédiatement mon vétérinaire aviaire de Hagondange, qui me dit de la ramener tout de suite.
Lorsqu’il a vu Orphée, sans hésiter il dit que quelque chose est coincé, mais à savoir quoi et ou, il fallait lui faire une radio,
c’est l’horreur, elle a avalé une demi-noix qui est resté dans le jabot, par chance elle était dans le haut du jabot.

Bien sur le vétérinaire lui fait immédiatement une anesthésie pour en retirer cette coquille, en nous précisant qu’il n’y a apparemment pas de lésion. Orphée reprend assez vite du punch,  mais elle est malgré tout sous antibiotique pour éviter des suites. Puis retour à la maison avec notre perroquet en se disant heureusement que ce n’est pas plus grave.

Voilà la noix en question

noix

Vendredi 8 avril 2010

Orphée se remet doucement de cette vilaine mésaventure

Samedi 10 Avril 2010

Orphée va un peu mieux mais je m'inquiète, elle ne mange pas beaucoup c'est sans doute normal,  le vétérinaire m'avait dit qu’elle ne serait pas très bien pendant deux à trois jours, elle prend pourtant bien ses seringues de médicaments, enfin je la surveille de très près.

Lundi 12 avril 2010 

Pas d’amélioration, ne mange pas du tout et refait les mouvements de la tête, j’appelle à nouveau mon vétérinaire qui me dit qu’il faut lui faire des examens plus complet mais il n’a pas le matériel adéquat donc il me dirige vers un autre de ses confrères à Nancy qui lui est bien équipé.

Je l’appelle immédiatement et me dit de la ramener au plus vite, c’est mon Dédé qui l’emmène étant donné que je ne pouvais pas prendre congé aussi facilement. Le vétérinaire lui fait une radio et un sondage pour voir s’il ne reste rien, et la le diagnostique tombe.

Orphée a une poche d’air dans les intestins, quand à un éventuel corps étranger il n’est pas sur de lui, il décide donc de la garder pour la nuit car il faut la gaver pour qu’elle reprenne des forces, ainsi qu’un plâtre pour évacuer naturellement. Si non, une opération est envisagé mais elle est très risqué. Imaginez mon angoisse en apprenant cette terrible nouvelle.

Mardi 13 avril 2010

Le vétérinaire m'a appelé dans la matinée, il a gavé Orphée deux fois et elle a un peu plus de vitalité. Il refait une radio, l’intestin avait un peu dégonflé et avec des antibiotiques et un gavage régulier je pouvais à nouveau reprendre Orphée, le vétérinaire préfère qu’elle soit dans son élément pour que la guérison soit plus rapide mais sous haute surveillance en ajoutant que si l’état ne s’améliorerait pas, on n’échappera pas à l’opération.
Bien sur j’étais très angoissé, mais bon c’est un excellent vétérinaire et il sait ce qu’il fait.
Et nous voilà de retour à la maison. 

Mercredi 14 avril 2010

Orphée a bien pris ses médicaments, son petit repas à la seringue mais ne cherche pas à manger toute seule et ne tient pas bien en équilibre d’où mon inquiétude qui grandit. Mercredi soir même état de faiblesse.

Jeudi 15 avril 2010

7h30 du matin, catastrophe, Orphée ne tient plus sur ses pattes, anormalement très calme, refuse totalement repas et médicaments. Donc j’appelle le vétérinaire qui me dit de la ramener en toute urgence, et Dédé s’exécute immédiatement, heureusement qu’il était là et m’a bien soutenu.

Moi de mon coté je vais travailler avec la boule au ventre en larme bien sur et l’attente qui commence. Comment se passe le trajet ? Quand vais-je avoir des nouvelles ? Et voilà que Dédé m’appelle et me dit ca y est le véterinaire l’opère. Dédé ne pouvait pas rester, rentre à la maison en disant que le docteur nous appellerait dès que possible

10h, 11h, 14h, 15h, 16h, 17h, toujours pas de nouvelles et l’angoisse était bien présente une peur bleu d’apprendre une mauvaise nouvelle, et puis à 18h enfin le vétérinaire appelle………….la première chose qu’il dit c’est : bonne nouvelle

Orphée a une poche d’air dans les intestins, qui ne date pas de maintenant


Orphée n'avait pas de corps étranger dans l'intestin, mais lorsqu'elle a avalé cette cochonnerie et maudite de noix par manque d'air elle a donc attrapé un ulcère du jabot, et cette poche d'air avait à nouveau grossi il fallait opérer pour la sauver.



L’opération c'est bien passée ainsi que le réveille, elle va s’en sortir, elle sera sous antibiotique vitamines et Smecta pendant un moment et nourrit à la seringue et surtout beaucoup d'amour. Orphée a passé la nuit dans cet hôpital pour animaux, elle était entre de bonnes mains. Dédé et moi, nous étions soulagés.

Vendredi 16 avril 2010

10h, j’appelle bien sur pour avoir des nouvelles, elle était sur ses pattes et criait pour que l’on s’occupe d’elle.
Si tout allait bien dans la journée je pouvais la récupérer dans la soirée et à 14h confirmation pour aller chercher Orphée.
Quand nous sommes arrivés sur place, en la voyant, j’ai tout de suite remarqué son changement de comportement, elle avait une attitude totalement différente que cette semaine et je dis que cette fois je suis confiante, elle est en bonne voie de guérison, se sera long car elle est ouverte dans le bas de son ventre et elle n'a plus de pluplumes mais bon elle est la est c'est l'essentiel ça repoussera .
Le vétérinaire nous a dit qu'on la échappé de peu, mais Orphée c'est bien battu pour s'en sortir c'est aussi l'amour qu'on lui donne  qui est primordial pour le perroquet, elle sera nourrit à la seringue et je dois lui donner 4 fois par jour une bouillie d'extrudés fruits et légumes pour reprendre très vite des forces et faire à nouveau des bêtises

CONCLUSION

A l’avenir je lui décortiquerai moi-même les noix et prenez garde également à ne pas donner des os car une amie a eu un problème similaire, veillez à retirer tout objet pouvant présenter un éventuel risque pour préserver au mieux votre compagnon.

La surveillance de nos amis les perroquets doit être constante, la moindre anomalie suspect, réagir très rapidement et appeler votre vétérinaire

Je tiens également à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenues et conseillées, je ne mettrai pas de nom car la liste risque d’être longue.

Famille, amies et collègues. MERCI à vous tous

Oma et Dédé


Samedi 17 avril 2010

Orphée va pas trop mal ce matin, elle a bien pris ses médicaments et sa bouillie, elle est calme et reposée.
Dans l'après midi, elle a bu de l'eau pour la première fois depuis cet accident et elle a mangé deux trois extrudés avec du mal,
on voit bien qu'elle a encore des douleurs, ce soir elle a pris toute sa seringue avec ses médicaments.
Elle fait beaucoup de progrès. Orphée est une miraculée

photo de l'endroit de son opération

les fils sont résorbables

Orph_e

Orph_e_2

Dimanche 18 avril 2010

Réveille à 8h30 h ce matin, Orphée va de mieux en mieux, bonne prise d'aliments (seringue) et médicaments.
Je l'ai retrouvé au fond de sa cage, je pense qu'elle recherche un confort approprié pour une meilleur position vu son opération qui lui provoque des douleurs, je vais voir pour la mettre tout simplement au sol afin qu'elle puisse se défouler en marchant, j'y mettrai également ses gamelles de nourritures eau et jus de fruits à sa disposition.
Elle m'a tendu sa petite papatte pour me dire bonjour.

Cette journée a été super, Orphée a grignoté des légumes, fruits frais et extrudé tout au long de la journée, elle n'a pas pris sa seringues de bouillie complète, médicaments bien avalé, et comme je l'ai dit au dessus, elle a passé une  bonne partie de ce dimanche au sol avec à sa disposition tout ce qu'il faut. J'ai vraiment hâte qu'elle reprenne ses envolées un peu partout, mais chaque chose en son temps.

Orphée a passé une partie de la journée au sol, elle me suivait partout comme elle pouvait et très doucement.

Orph_e_3